CFA MIDISUP - CENTRE DE FORMATION DES APPRENTIS DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

Depuis 2007

CFA MIDISUP EN BREF

Le CFA Midisup est l'un des premiers CFA de la région Occitanie dédié aux futurs diplômés d'écoles d'ingénieurs et d'établissements d'enseignement supérieur par la voie de l'apprentissage.

  • Accompagner les apprentis et les entreprises dans l´établissement du contrat d´apprentissage.
  • Coordonner la mise en œuvre des formations.
  • Assurer les relations de partenariat et d´appui avec le monde institutionnel.
  • Participer activement à la mise en place des projets d'ouverture de nouvelles formations.
  • Veiller au respect de la pédagogie de l'alternance.
  • Mobiliser les financements tels que la taxe d'apprentissage afin de pérenniser une offre de formation de qualité et en adéquation avec les besoins du monde industriel.
14
Etablissements
d'enseignement supérieur partenaires
26
Formations
proposées
1300
Apprentis
en formation en 2018
1500
Partenaires
industriels

LES NEWS

Quelques

TÉMOIGNAGES

  
"Après ma licence professionnelle en management de production, j’hésitais à rentrer dans le monde du travail, ou à continuer mes études. Je suis allé voir un conseiller d’orientation qui m’a recommandé l’apprentissage, bon compromis entre vie scolaire et professionnelle. C’est ainsi que j’ai intégré l’Ecole des Mines d’Albi Carmaux, pour préparer un diplôme d’Ingénieur généraliste. Pendant trois ans, j’ai été apprenti chez Bosch, sur le site de Rodez, au service Amélioration Continue. J’étais en charge de la gestion des stocks dans les ateliers, j’animais des groupes de travail ainsi que des formations sur les méthodes d’amélioration continue. L’apprentissage m’a apporté une grande maturité, une réactivité accrue et un niveau organisationnel élevé. J’ai ensuite choisi d’intégrer l’ESC Clermont-Ferrand pour me spécialiser en management, toujours en apprentissage, et toujours chez Bosch, mais cette fois dans au service Logistique à Vénissieux. Le fait d’avoir effectué mes études supérieures en apprentissage a clairement été un plus à tout point de vue, et m’aidera sans aucun doute à trouver un emploi rapidement, que ce soit chez Bosch ou ailleurs, j’ai d’ailleurs déjà eu deux propositions d’embauche dont une dans ma première entreprise d’accueil chez Bosch."

Lucas, 24 ans

"L’apprentissage permet de trouver un emploi rapidement"
"Je suis en deuxième année à l’ENSAT (École Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse), où je prépare un diplôme d’Ingénieur Agronome généraliste. J’ai intégré la société Agronutrition en apprentissage l’année dernière, où je suis chargée de la recherche sur les bio-fertilisants à base de bactéries. L’apprentissage me permet de relier théorie et pratique. Lorsque que l’on arrive sur le marché du travail, il nous est souvent demandé d’avoir une première expérience en entreprise : l’apprentissage nous le permet. Et puis cela nous offre aussi l’opportunité de s’assumer financièrement. Pour l’instant, je ne vois que des points bénéfiques à ma formation en apprentissage !"

Camille, 21 ans

"Relier la théorie et la pratique"
"J’ai effectué mon apprentissage chez Exco Fiduciaire Sud-Ouest dans le cadre de mon Master II « Droit et Mangement social de l’entreprise » à l’Université Toulouse I Capitole. J’ai choisi la voie de l’alternance pour plusieurs raisons. Tout d’abord, après quatre années de droit, j’avais envie d’aller sur le terrain, de plonger dans la réalité du monde de l’entreprise. Bien sûr, il y a les stages, mais ce n’est pas comparable avec l’apprentissage. En effet, nos passages en entreprise sous statut d’apprenti sont de plus longue durée, nous nous voyons donc confier plus de missions, nous acquérons par la même plus de connaissances, et nous avons plus de responsabilités qu’en tant que simple stagiaire. De plus, je pense que l’apprentissage est vecteur d’embauche, puisque par son biais, nous pouvons avoir une première expérience professionnelle. L’alternance a ainsi le double avantage qui fait que l’on acquiert de l’expérience dans notre domaine, tout en gagnant un salaire. En résumé, selon moi, un apprentissage représente une véritable valeur ajoutée sur un CV. Ce sont des choses qui ne s’apprennent pas à la Fac, mais bien en entreprise."

Julie, 23 ans

"L’apprentissage, une véritable valeur ajoutée sur un CV"
"J’ai vécu au Maroc jusqu’à mes 18 ans. Après l’obtention de mon baccalauréat, j’ai choisi d’entamer mes études en France. J’ai intégré l’INSA, Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse, pour préparer un diplôme d’Ingénieur, spécialité Génie Civil, en double cursus Architecture. J’ai déposé un dossier auprès de l’Association des Anciens Ingénieurs INSA Maroc, j’ai bénéficié d’un prêt d’honneur, qui m’a permis de financer mes deux premières années. L’année suivante, j’ai dû travailler 25 heures par semaine pour payer mes études : j’étais équipière polyvalente au Tommy’s Diner à Labège. Malheureusement, le rythme effréné que m’imposaient ces activités parallèles m’a conduite à l’échec. Lors de mon redoublement, j’ai choisi de faire appel au CFA MIDISUP. En octobre 2009, mon dossier a été accepté : j’ai commencé l’apprentissage. Cela fait deux ans que je travaille pour le Groupe Vinci, et cela se passe très bien. J’ai d’ailleurs été embauchée en CDI dans un programme spécial. L’apprentissage a été un véritable tremplin, cela m’a permis d’intégrer rapidement le monde du travail. Nous qui avons choisi l’apprentissage au travers du CFA MIDISUP et l’INSA, nous avons des profils très demandés, car notre expérience en entreprise fait de nous des personnes compétentes et qualifiées. L’apprentissage, pour moi, c’est une expérience ultra positive."

Asmaâ, 24 ans

"Un véritable tremplin"
WordPress Theme built by Shufflehound. CFA MIDISUP - CENTRE DE FORMATION DES APPRENTIS DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR