Les décrets d’application de l’aide à l’embauche d’un alternant ont été publiés le 25 août.

L’aide à l’embauche concerne désormais tous les étudiants en alternance, tant en contrat de professionnalisation (pour les personnes de moins de 30 ans) qu’en apprentissage, et s’élève à 5 000 € pour un alternant mineur et 8 000 € pour un alternant majeur, du CAP au Bac+5, diplôme d’ingénieur inclus.

Certaines conditions sont à respecter par les entreprises pour en bénéficier :

  • Embaucher un alternant entre le 01/07/2020 et le 28/02/2021
  • L’aide est versée sans condition pour les entreprises de moins de 250 salariés
  • En revanche, pour en profiter, les entreprises de plus de 250 salariés devront respecter un seuil minimum d’alternants dans leurs effectifs au 31 décembre 2021. Ce seuil est de 3% pour les entreprises qui connaîtront une hausse d’au moins 10% du nombre d’alternants dans leurs effectifs, par rapport à 2020, ou de 5% si la hausse de 10% n’est pas atteinte.

L’aide est versée au titre de la première année du contrat. L’employeur la perçoit chaque mois, avant le paiement de sa rémunération à l’alternant. Attention toutefois, pour en bénéficier, l’employeur doit transmettre tous les mois la fiche de paie de l’alternant à l’Agence de services et de paiement. A défaut de transmission du bulletin de salaire par l’employeur, l’aide est suspendue le mois suivant.

Retrouvez les décrets d’application :