Entreprises

Contrat d’apprentissage : rémunérer l’apprenti

Sous contrat d’apprentissage, l’apprenti percevra une rémunération tout au long de son contrat donnant lieu à l’établissement d’une fiche de paie. Celle-ci est déterminée en fonction de :

Les aspects administratif du contrat d'apprentissage et son environnement juridique

Le maitre d'apprentissage est informé du cadre légal qui régi le contrat d’apprentissage (salaires, durée du travail, repos hebdomadaire, congés légaux…). Cet accompagnement permet de replacer le contrat d’apprentissage dans son contexte juridique.

Elle est fixée en pourcentage du SMIC, sauf dispositions contractuelles ou conventionnelles plus favorables. Dans certaines entreprises du secteur privé, du fait de leur appartenance à un groupement , à une convention collective particulière ou suite à des accords internes, la base de calcul est le Salaire Minimum Conventionnel (SMC) et sera plus élevée que le SMIC.

Les modalités de rémunération des heures supplémentaires sont celles qui sont applicables au personnel de l’entreprise concernée, dans la limite de 48h par semaine, ou une moyenne de 44h sur 12 semaines.

Le travail de nuit (entre 22h et 6h) est interdit.

Lorsque l’apprenti conclut un nouveau contrat d’apprentissage avec le même employeur, la rémunération est au moins égale à celle qu’il percevait lors de la dernière année d’exécution du contrat précédent, sauf lorsque l’application des rémunérations en fonction de son âge est plus favorable. Lorsque l’apprenti conclut un nouveau contrat avec un employeur différent, sa rémunération est au moins égale à la rémunération minimale à laquelle il pouvait prétendre lors de la dernière année d’exécution du contrat précédent, sauf lorsque l’application des rémunérations en fonction de son âge est plus favorable.

La convention collective ou accords de branche du précédent contrat qui prévoyait un salaire plus favorable à l’apprenti ne peut être appliquée à un employeur non assujetti à ces accords spécifiques.

Pour les apprentis travaillant dans le secteur public, préparant un diplôme ou titre de niveau II ou I, une majoration de 20 points peut s’appliquer. Article D6272-2 du Code du travail

ANNÉE D’EXÉCUTION DU CONTRAT18-20 ANS21-25 ANS26 ANS ET +
1ère ANNÉE43% DU SMIC53% DU SMIC100% DU SMIC
2ème ANNÉE51% DU SMIC61% DU SMIC100% DU SMIC
3ème ANNÉE67% DU SMIC78% DU SMIC100% DU SMIC